Compétence : Sécurité civile

21
bonne(s) pratique(s)

Accessibilité

Caractérisation des tributaires d’un bassin versant de lac : Lac Hotte à Saint-André-Avellin

En 2015, l’Association des propriétaires du lac Hotte (ADPLH), soucieuse de préserver l'environnement naturel du lac, a mandaté l’équipe de l’OBV RPNS afin d’identifier les sources d’apport en nutriments et sédiments provenant du bassin versant. L'étude avait donc comme objectif de cibler les tributaires pouvant représenter des sources de phosphore supplémentaires, de matières en suspension et de coliformes fécaux. Afin d’évaluer l’importance des apports en nutriments et sédiments dans les tributaires, l’OBV RPNS a procédé à la caractérisation des quatre principaux tributaires du lac Hotte. En complément, une analyse de la qualité de l’eau de chaque tributaire a été effectuée au cours de l’été

Application mobile pour documenter des enjeux ou problématiques en lien avec l'eau

L'OBV Duplessis est aux prises avec un immense territoire (plus de 162 000 km2), dont une très grande partie est inaccessible par voie terrestre. L’organisme cherchait donc une façon de pallier les contraintes de distance et d’accessibilité afin de pouvoir recueillir des données sur son territoire

Grande tournée des municipalités du territoire

L’OBVAJ a mis sur pied, à l’automne 2015, un projet de grande envergure sur son territoire afin de rencontrer les acteurs et employés municipaux pour permettre de sonder les problématiques environnementales précises concernant la gestion de l’eau auxquelles font face les municipalités et afin de renforcir la gestion intégrée de la ressource sur le territoire. Comme la collaboration et l’implication des municipalités sont indispensables pour l’amélioration de la gestion de l’eau par bassin versant, cette tournée a permis de faire valoir l’importance d’arrimer les pratiques municipales et de développer une application adéquate de la règlementation touchant la quantité et qualité de l’eau, la

Agrandissement du marais de la rivière aux cerises

La superficie du milieu naturel protégé, le marais de la rivière aux Cerises, a bénéficié d’une augmentation de 29,7 hectares à la suite de la modification du zonage de la Ville de Magog. Ce joyau naturel situé en plein cœur de Magog totalise à présent 182,5 hectares de territoire protégé

Culturalité

Restauration et mise en valeur d’habitats naturels au parc écotouristique de la MRC des Laurentides

Le site de l’ancienne pisciculture gouvernementale de Saint-Faustin–Lac-Carré, d’une superficie de 90 hectares, abrite une forêt mixte, une érablière, des cours d’eau et des milieux humides

Qualité

Prévention et gestion des bris sur les ponts et ponceaux en milieu forestier : Registre des infrastructures majeures du Réseau d'accès prioritaire de chemins multiusages en milieu forestier

Le projet de prévention et de gestion des bris s'insère dans un exercice régional, piloté par la Conférence régionale des élus de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, au cours duquel a été identifié un réseau d'accès prioritaire de 4670 kilomètres réparti sur tout le territoire forestier régional

Plan d'adaptation aux changements climatiques de la Ville de Trois-Rivières

La Ville de Trois-Rivières a adopté, en 2013, un plan d’adaptation aux changements climatiques après avoir analysé les différents ensembles vulnérables sur son territoire. Ce plan d’adaptation comporte plus de 50 actions qui permettront à la ville d’être plus résilient face aux changements climatiques. Par ce plan, la ville vise à assurer la pérennité et la sécurité des infrastructures, à réduire les effets des îlots de chaleur, à améliorer la gestion des eaux pluviales, potables et usées et à planifier le développement de la ville en tenant compte des contraintes identifiées sur le territoire

Protégeons le ruisseau des vignobles

Le ruisseau des vignobles est localisé à Sherbrooke dans un milieu semi-urbain. Ce dernier est concerné par d’importants problèmes d’érosion qui dégradaient la qualité de son eau et engendraient un dépôt de sédiments dans la rivière Magog

Encadrer la gestion des eaux de ruissellement, le contrôle de l'érosion et la conservation des sols

C’est en août 2012 que le conseil des maires de la MRC Brome-Missisquoi a entrepris le chantier d’élaborer un cadre réglementaire visant à mieux contrôler le volume, la vélocité et la qualité de l’eau lors des périodes de pluies, plus particulièrement lors des pluies torrentielles

Portail régional du Bas-Saint-Laurent des algues bleu-vert

Ce portail contient une foule d’informations sur ces bactéries ainsi que des moyens pour limiter leur floraison. Un répertoire des ressources et des actions régionales de lutte aux cyanobactéries y est également disponible

Projet volontaire d'analyse de la qualité de l'eau des puits individuels : Les OBV de l'Abitibi-Témiscamingue et le CISSS font équipe pour mieux connaître l'eau potable des puits domestiques.

À l'initiative du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue, un projet d'analyse volontaire de la qualité de l'eau des puits individuels a été créé. Près de 30% de la population de l'Abitibi-Témiscamingue s'approvisionne en eau potable à partir d'un puits privé domestique. Chaque année, en Abitibi-Témiscamingue, environ 50% des puits de surface et 20% des puits artésiens seront contaminés par des bactéries d'origine fécale au moins une fois durant l'été. Comme une problématique arrive rarement seule, en Abitibi-Témiscamingue le sous-sol est minéralisé à certains endroits, ce qui peut occasionner dans certaines circonstances, la présence de métaux lourds de façon naturelle dans l'eau souterraine. Selon

Quantité

Le Comité Rivière - Une démarche de concertation dans la recherche de solutions aux problèmes d'inondations

Suite aux inondations d'avril 2014, la Ville de Saint-Raymond a créé le Comité Rivière afin d'impliquer la population dans la recherche de solutions aux problèmes d'inondations

Plan d'action municipal relié à la présence de castors

Le plan d’intervention relié à la présence du castor est un projet-pilote constitué de deux volets, le premier étant un volet d’acquisition des connaissances, où les municipalités ont utilisé l’outil développé pour recenser les différentes colonies de castor sur leur territoire. Le second volet est constitué de recherches de littérature menées par un biologiste externe dans le but de rédiger le plan d'action. Les deux volets ont par la suite été regroupés afin que les données recueillies par les municipalités soient utilisées comme balises pour poursuivre la rédaction du plan d'action

Écosystèmes

Démantèlement du barrage de la rivière des Escoumins

Le vieux barrage situé à l'embouchure de la rivière des Escoumins fuyait de partout et rendait la passe migratoire pour le saumon atlantique et l'omble de fontaine anadrome inutilisable la plupart du temps. Son état vétuste était une menace pour la sécurité des infrastructures en aval. De très nombreuses interventions de réparation étaient nécessaires

Projet de réhabilitation et de mise en valeur du littoral de l'anse du Sud de Percé

Icône de l’industrie touristique au Québec, Percé reçoit chaque saison estivale plus de 400 000 visiteurs. La notoriété dont jouit Percé rejaillit sur l’industrie touristique du Québec en entier. En tant que village côtier, Percé est déjà confronté à d’importants impacts liés aux changements climatiques se traduisant par la remontée du niveau marin, l’adoucissement hivernal, la perte du couvert de glace sur le Saint-Laurent et l’augmentation de la violence des tempêtes. Résultat: des épisodes de plus en plus fréquents d'érosion et de submersion côtières menacent l'intégrité des infrastructure de bord de mer. Le projet de réhabilitation du littoral consiste principalement à recharger la plage

Sécurité

Planification stratégique pour l'adaptation au changement climatique à Sainte-Flavie

Au cours des dernières années, des taux de recul variant entre 0,5 et 2 mètres par an ont été constatés dans l'estuaire du Saint-Laurent, où se situe la municipalité de Sainte-Flavie. Ainsi, Sainte-Flavie est affectée principalement par deux types d'aléas, soit l'érosion et la submersion. Elle a d'ailleurs été déclarée communauté sinistrée suite aux tempêtes de décembre 2010. Il importait alors de mettre en place des mécanismes afin d'éviter qu'une situation similaire se répète

Systeme de surveillance de la rivière Chaudière

Neuf municipalités riveraines, la Conférence Régionale des élus de la Chaudière-Appalaches, la Direction régionale du Ministère de la Sécurité publique, le Centre d'expertise hydrique du Québec, le Ministère des Transports et le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) ont mis en place un système de surveillance des crues de la rivière Chaudière. Le Système de surveillance de la rivière Chaudière (SSRC) est un outil informatisé favorisant la gestion harmonisée des mesures d'urgence lors des épisodes de crue de la rivière. Il facilite la communication entre les intervenants et la population riveraine, améliorant le temps de réponse des autorités pour assurer la sécurité des citoyens

Acquisition d'équipements de vigie pour la sécurité publique

Avec les changements climatiques qui augmentent la fréquence des événements naturels "extrêmes", l'équipe de sécurité publique de la Ville de Baie-Saint-Paul est fréquemment intervenue ces dernières années en réaction aux aléas que réservait dame nature. Aussi, la Ville a décidé de se doter d'outils permettant une surveillance accrue des cours d'eau et de la température sur son territoire

Mesures d'urgence en cas de crue exceptionnelle ou de rupture de barrage sur le bassin versant de la rivière du Lièvre

Ayant pour ultime objectif d'assurer la sécu- rité des personnes et la sauvegarde des biens, cette démarche vise notamment à

Plan d'adaptation aux changements climatiques de Wôlinak et Odanak

Un projet de rédaction et de mise en œuvre d’un plan d’adaptation aux changements climatiques (PACC) pour les communautés des Premières Nations d’Odanak et de Wôlinak a été conçu par le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki, en collaboration avec l’Institut de Développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL), ainsi qu’avec le MDDELCC. Les membres des communautés abénakises d’Odanak et de Wôlinak entretiennent une forte relation avec leur environnement, qui est à la base de plusieurs activités de leur quotidien : chasse, pêche, cueillette, activités spirituelles et culturelles, artisanat, etc. Cette relation peut toutefois être affectée par les conséquences des changements

Ajout de mesures préventives liées aux crues printanières

Soucieuse de réduire la vulnérabilité des biens et des personnes face aux risques d'inondation saisonniers, la Municipalité de Saint-Charles-Borromée s'est dotée d'une nouvelle station télémétrique et d'une caméra de surveillance dans le secteur Louis-Bazinet