Compétence : Gestion des eaux pluviales

35
bonne(s) pratique(s)

Captation, dimensionnement des ouvrages

Accessibilité

L'arrimage entre le PDE de la zone Charlevoix-Montmorency et le SADD de la MRC de La Côte-de-Beaupré

L'arrimage entre les plans directeurs de l'eau (PDE) et les schémas d'aménagement et de développement durable(SADD) présente un défi important dû principalement à leur apparente incompatibilité en ce qui à trait à leurs objectifs d'application. Malgré les embuches appréhendées, la MRC de La Côte-de-Beaupré et l'OBV Charlevoix-Montmorency (OBV-CM) ont réussi à relever conjointement le défi

Caractérisation des tributaires d’un bassin versant de lac : Lac Hotte à Saint-André-Avellin

En 2015, l’Association des propriétaires du lac Hotte (ADPLH), soucieuse de préserver l'environnement naturel du lac, a mandaté l’équipe de l’OBV RPNS afin d’identifier les sources d’apport en nutriments et sédiments provenant du bassin versant. L'étude avait donc comme objectif de cibler les tributaires pouvant représenter des sources de phosphore supplémentaires, de matières en suspension et de coliformes fécaux. Afin d’évaluer l’importance des apports en nutriments et sédiments dans les tributaires, l’OBV RPNS a procédé à la caractérisation des quatre principaux tributaires du lac Hotte. En complément, une analyse de la qualité de l’eau de chaque tributaire a été effectuée au cours de l’été

Programme Habitation DURABLE

Le programme Habitation DURABLE est un projet d'aide financière s'adressant au citoyens développé par la Ville de Victoriaville en 2011. Il permet d'obtenir une attestation Habitation DURABLE et de profiter de subventions pour un projet de rénovation ou de construction. Ces constructions durables permettent de réduire la consommation d'eau et d'électricité des résidences

Comité de la qualité de l'eau

Dans la foulée de la refonte réglementaire et de la révision de son plan d'urbanisme, la Municipalité de Saint-Jean-de-Matha, en collaboration avec son département d'urbanisme et d'environnement, souhaitait créer un comité de protection de la qualité de l'eau avec comme objectif de développer un plan stratégique rattaché à son nouveau plan d'urbanisme

Le Chemin du poisson jaune

Le programme le Chemin du poisson jaune créé par l'organisme Truite Atout du Canada informe le grand public sur les conséquences que la pollution peut avoir lorsqu'elle pénètre dans les collecteurs pluviaux urbains. Ces polluants peuvent se rendre directement dans les cours d'eau et ainsi porter préjudice aux poissons. Les contaminants peuvent de plus affecter les autres animaux sauvages de même que réduire la qualité de l'eau pour l'usage des citoyens

Agrandissement du marais de la rivière aux cerises

La superficie du milieu naturel protégé, le marais de la rivière aux Cerises, a bénéficié d’une augmentation de 29,7 hectares à la suite de la modification du zonage de la Ville de Magog. Ce joyau naturel situé en plein cœur de Magog totalise à présent 182,5 hectares de territoire protégé

Culturalité

Modernisation de l'usine d'épuration et travaux connexes

Les travaux consistent à remplacer l'usine d'épuration actuelle par une usine d'épuration qui répond aux normes en vigueur par l’intégration d’étangs aérés. De plus, des travaux d'infrastructure de rue sur 1,3 km sont réalisés visant le réaménagement de la canalisation

Qualité

Gestion des eaux de fossés et de ruissellement de chemins publics

La MRC des Laurentides a élaboré, en 2008, un projet visant une gestion plus écologique des eaux de fossés et de ruissellement des chemins publics. La prémisse de base du projet étant qu'il est possible d'améliorer sensiblement les techniques d'aménagement et d'entretien des infrastructures routières dans le but de réduire les apports en phosphore dans nos milieux aquatiques, tout en diminuant les coûts

Formation des employés municipaux sur la gestion des eaux pluviales et de surface

À la suite de la caractérisation des écoulements de surface de deux sous-bassins versants ayant des problématiques urbaines par la Corporation du bassin de la Jacques-Cartier (CBJC) et le Groupe Hemispheres, la ville de Cap-Santé a souligné l'intérêt de recevoir une formation sur le sujet. La CBJC a alors conçu une formation adaptée aux employés des travaux publics concernant les informations contenues dans le rapport de caractérisation. La formation a été divisée en une partie théorique et une visite sur le terrain. La CBJC a également offert un accompagnement pour les travaux à réaliser

Plan d'adaptation aux changements climatiques de la Ville de Trois-Rivières

La Ville de Trois-Rivières a adopté, en 2013, un plan d’adaptation aux changements climatiques après avoir analysé les différents ensembles vulnérables sur son territoire. Ce plan d’adaptation comporte plus de 50 actions qui permettront à la ville d’être plus résilient face aux changements climatiques. Par ce plan, la ville vise à assurer la pérennité et la sécurité des infrastructures, à réduire les effets des îlots de chaleur, à améliorer la gestion des eaux pluviales, potables et usées et à planifier le développement de la ville en tenant compte des contraintes identifiées sur le territoire

Vitrine de démonstration de captage des eaux de ruissellement en milieu urbain

Après plusieurs mois d’études et de planification, un projet important pour la municipalité de Saint-François-Xavier-de-Brompton prend forme. Ce projet est né d’une collaboration entre la Conférence régionale des élus de l’Estrie, le COGESAF, la municipalité de Saint-François-Xavier-de-Brompton, BlueLeaf inc., les étudiants et professeurs en génie civil de l’université Queen’s et ceux du Collège Militaire Royale de Kingston et l’Association pour la protection du lac Tomcod. Le projet de vitrine de démonstration de captation des eaux de pluie en milieu urbain, comprenant des bassins de bio-rétention et de filtration, fut aménagé sur la rue du Parc, au cœur de la municipalité

Protégeons le ruisseau des vignobles

Le ruisseau des vignobles est localisé à Sherbrooke dans un milieu semi-urbain. Ce dernier est concerné par d’importants problèmes d’érosion qui dégradaient la qualité de son eau et engendraient un dépôt de sédiments dans la rivière Magog

Patrouille verte

La patrouille verte est constituée d’une équipe de six patrouilleurs et d’un coordonnateur dont le mandat est d’informer les citoyens sur les bonnes pratiques environnementales et de veiller au respect de la réglementation en lien avec l’environnement. Il s’agit principalement d’étudiants universitaires inscrits à des programmes en sciences, en enseignement ou en communication

Aménagement d'un marais filtrant en bordure du lac Bromont

Depuis plusieurs années, une section de la rue de l’horizon adjacente au Lac Bromont est constamment submergée

Noues végétalisées en milieu bâti

Étant aux prises avec des problématiques de refoulements d’égout dans le quadrilatère des rues Saint-André Est, Grove, Bellevue et Lansdowne, la Ville de Granby a procédé à des travaux de réfection de façon à diminuer considérablement les risques de refoulement de ce secteur

Aménagement d'un jardin pluvial de démonstration à Ville Saint-Gabriel

En 2012, un projet intitulé : " les eaux de ruissellement: étude typologique et solutions de gestion" a été initié autour du lac matambin, du lac Mandeville et à Ville Saint-Gabriel (Lac Maskinongé

Aménagement de seuils dans un fossé de route près du lac Long

En 2013, la municipalité de Mandeville a aménagé plusieurs seuils dans un fossé le long d'une longue rue en pente afin de réduire l'ensablement dans le lac Long. ces aménagements ont été réalisés en collaboration avec l'Association des propriétaires du bassin versant du lac Long et l'organisme de bassin versant AGIR Maskinongé

Encadrer la gestion des eaux de ruissellement, le contrôle de l'érosion et la conservation des sols

C’est en août 2012 que le conseil des maires de la MRC Brome-Missisquoi a entrepris le chantier d’élaborer un cadre réglementaire visant à mieux contrôler le volume, la vélocité et la qualité de l’eau lors des périodes de pluies, plus particulièrement lors des pluies torrentielles

Programme de gestion écoresponsable des eaux pluviales

La gestion des eaux pluviales en milieu urbain est un enjeu important puisque lorsqu’il y a de fortes pluies, le réseau peut devenir saturé et provoquer des débordements d’eaux usées vers la rivière. Ils contribuent à la dégradation de la qualité de l’eau de la rivière et par conséquent des milieux aquatiques qu’elle traverse et lors de ces périodes de pluie, l’usine de traitement des eaux usées et les stations de pompage doivent fonctionner davantage. Afin de bien gérer les eaux pluviales, il convient de favoriser l’infiltration de l’eau dans le sol

Gestion durable des eaux de pluie

L'essentiel sur l'origine de la gestion durable de eaux de pluie sur le territoire de la Ville de Mont-Tremblant, exemple de contrôle à la source privé, publique et linéaire

Installation de seuils dans un fossé pentu

Le lac Saint-Charles est le principal réservoir d'eau potable de la Ville de Québec. Certains des petits affluents qui l'alimentent présentent des problèmes de qualité de l'eau, notamment à cause du ruissellement des eaux pluviales. Par exemple, un fossé pentu présentait des problèmes d'érosion. L'APEL a donc initié un projet en collaboration avec le service de l'environnement de la Ville de Québec afin d'améliorer la gestion du ruissellement dans ce secteur. Une firme externe a effectué une étude hydraulique afin de valider l'implantation de seuils. Les travaux ont été réalisés par l'APEL en collaboration avec le Service des travaux publics de la Ville de Québec

Mise en place d'une Brigade verte (troisième édition)

Pour une troisième année, la ville de Mascouche s'est dotée d'une Brigade verte constituée de 3 brigadiers âgés entre 16 et 35 ans. La brigade sera effective du 22 avril 2017 au 3 novembre 2017. Un total de 2085 heures de représentativité seront faites par la brigade verte durant cette période. Les principaux thèmes abordés sont

Conseiller les propriétaires riverains dans la prévention des problèmes d'érosion

La Ville de Lorraine a mandaté le COBAMIL durant l'été 2014 pour rencontrer tous les résidents riverains du ruisseau Dominique-Juteau. La tournée s'est faite en porte-à-porte et visait à sensibiliser directement les citoyens aux bonnes pratiques pour prévenir l'érosion des berges et protéger les écosystèmes du ruisseau Dominique-Juteau et de la forêt du Grand Coteau

Quantité

Stationnement écologique de l'Hôtel de Ville

Mise en place d'un stationnement additionnel pour les besoins de l'Hôtel de Ville dans lequel les eaux de pluie sont récupérées par des cellules de bio-rétention et ne retournent pas dans le réseau pluvial de la municipalité. Les cellules de bio-rétention consistent en de larges bandes abaissées où l'eau de pluie aboutit par des fentes dans les bordures de stationnement. Remplies de terre végétale permettant la percolation, elles abritent une diversité de plantes herbacées, arbustives et d'arbres. Un trop plein avec un bassin en bout de ligne a été conçu en cas de débordement, situation très peu constatée jusqu'à maintenant

Récupération des eaux de pluie pour le surfaçage de la glace à l'aréna de Saint-Michel dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

L’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension de la Ville de Montréal a effectué d’importants travaux à l’aréna de Saint-Michel afin de mettre en place un ingénieux système de récupération des eaux de pluie et régler un problème de refoulement d’eau à l’intérieur du bâtiment

Le bassin de rétention du parc Schulz à Saint-Jérôme

La Ville de Saint-Jérôme, située à un peu plus de 50 km au nord-ouest de l’ile de Montréal, est la capitale de la région des Laurentides, la «Porte du nord

Gestion de l'eau pour les développements domiciliaires

La gestion des eaux pluviales est au cœur des projets de développement domiciliaire. Les nouvelles rues et l'imperméabilisation des sols tendent à réduire la quantité d'eau qui s'infiltre dans le sol tout en augmentant celle qui circule dans les réseaux d'égouts pluviaux au point où ces derniers ne suffisent plus

Le contrôle à la source par le débranchement des gouttières

Le quartier Maizerets, dans l’arrondissement de Limoilou à Québec, compte environ 8 000 logements et 15 000 habitants sur une superficie de 3 km2.Le réseau d’égouts est unitaire, il comporte une seule conduite collectant les puisards, les drains de fondation et les eaux usées des bâtiments

Débranchement des gouttières

Il y a eu une campagne de sensibilisation sur 3 ans sur le débranchement des gouttières qui étaient reliés au drain agricole (drain français

Brigade de l'eau

Au cours de l'été 2016, l'OBV de la Capitale a mis en oeuvre un projet de sensibilisation des citoyens sur les enjeux de réduction de l'eau potable. Une brigade de l'eau à vélo a été mise sur pied afin d'aller rencontrer des citoyens sur les pistes cyclables. Munie d'un vélo-citerne rempli d'eau municipale, la brigade a ravitaillé en eau potable les cyclistes en plus de les sensibiliser sur différents comportements à adopter afin de réduire leur consommation en eau potable

Patrouille bleue

Depuis 2010, les Patrouilleurs bleus ont rencontré plus de 50 000 citoyens et proposé des gestes concrets adoptables par tous et des solutions pratiques en matière de gestion de l'eau. La Patrouille bleue est une initiative du Service de l’Eau de la Ville de Montréal, réalisée en partenariat avec le Regroupement des éco-quartiers

Campagne de distribution de barils d'eau de pluie

La CPESI a géré un programme de distribution de barils d’eau de pluie entre 2012 et 2015 permettant aux citoyens de Sept-Îles (incluant Moisie, Clarke City et Gallix) d’acquérir cet équipement à prix modique, soit 30$ (au lieu de 115$). Un baril récupérateur d’eau de pluie permet de réduire la consommation d’eau potable (+/- 4 800L d’eau /année) sur le territoire et de diminuer la quantité d’eau usée envoyée aux égouts

L'économie d'eau potable, c'est l'affaire de tous!

En 2013, la Ville de Trois-Rivières a lancée une campagne d'économie d'eau potable qui invite les citoyens à être des «héreaux» en posant des gestes simples permettant de réduire leur consommation d'eau au quotidien

Écosystèmes

Projet de réhabilitation et de mise en valeur du littoral de l'anse du Sud de Percé

Icône de l’industrie touristique au Québec, Percé reçoit chaque saison estivale plus de 400 000 visiteurs. La notoriété dont jouit Percé rejaillit sur l’industrie touristique du Québec en entier. En tant que village côtier, Percé est déjà confronté à d’importants impacts liés aux changements climatiques se traduisant par la remontée du niveau marin, l’adoucissement hivernal, la perte du couvert de glace sur le Saint-Laurent et l’augmentation de la violence des tempêtes. Résultat: des épisodes de plus en plus fréquents d'érosion et de submersion côtières menacent l'intégrité des infrastructure de bord de mer. Le projet de réhabilitation du littoral consiste principalement à recharger la plage

Restauration du corridor bleu du ruisseau Massé

Dans le plan directeur de conservation et de protection des milieux naturels de la Ville, des zones prioritaires de conservation et des corridors bleus ont été ciblés. Le site fait partie du corridor bleu du ruisseau Massé