Nous vous suggérons

Voici quelques unes des dernières bonnes pratiques ajoutées sur Répert'eau :

Bonnes pratiques relatives à la lutte à l’eutrophisation et aux algues bleu-vert

61
bonne(s) pratique(s)

Algues bleu-vert et Cyanobactéries

Sensibilisation et mobilisation du milieu équestre face à la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière du Chicot

Le club conseil Profit-eau-sol, ayant déjà un projet en cours en milieu agricole, en partenariat avec la ville de Mirabel, a décidé de réaliser un nouveau projet afin d'intégrer les propriétaires d'établissement équestre dans les efforts de conservation de la qualité de l'eau et des écosystèmes aquatiques du bassin versant de la rivière du Chicot. Le projet, qui se déroule sur deux ans, est soutenu financièrement par la ''Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie'' de Mirabel Économique

Des jardins de pluie pour le saumon

Le projet "Des jardins de pluie pour les saumon" consiste à atténuer les débits de pointe et la charge en sédiments provenant d'aires de drainages urbaines ciblées pour 7 municipalités riveraines à une rivière à saumon. Le but est de maintenir une cohabitation durable entre le saumon et les zones habitées ou en développement de la rivière Matapédia. Il vise l'implantation d'un ensemble de mesures d'aménagements de gestion durable des eaux de pluie (GDEP) qui seront implantées tant au niveau résidentiel que municipal afin de reproduire les composantes essentielles d'un régime hydrique naturel

Restauration du barrage de l'Étang Stater

Situé au cœur des milieux humides de grande valeur de la région de Chaudière-Appalaches, l’Étang Stater est reconnu comme site prioritaire pour la conservation des milieux humides dans la MRC des Appalaches par Canards Illimités (CI

Le Parc écologique Pélissier, un site dédié à la récréation, à l'interprétation de la nature et lié à la protection de l'environnement

La Municipalité de Val-des-Monts est propriétaire du marais Pélissier, un milieu humide de 13 ha situé à l’embouchure du ruisseau Pélissier et à l’ouest du lac McGregor, à Val-des-Monts. Ce site servait depuis plusieurs décennies de rampe de mise à l’eau publique

Plan d'action de la rivière Saint-Germain 2017-2021 et charte d'engagement des partenaires

En 2014, la Ville de Drummondville mandatait le COGESAF pour élaborer le plan directeur de l’eau de la rivière Saint-Germain. Considérant les enjeux majeurs, la Ville a adopté un plan d’action en 2017 pour assurer son rôle de leader et d’agent mobilisateur auprès des partenaires locaux et régionaux. Le plan est composé de 14 actions qui interpellent la Ville de Drummondville, 5 municipalités de la MRC de Drummond, les agriculteurs, le MAPAQ, les clubs-conseils agroenvironnementaux, les clubs de golf, et autres acteurs de la communauté

Stratégie et plan d'action en gestion des milieux naturels

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a adopté en 2015 un nouveau plan de conservation des milieux naturels qui assure la conservation de 386 hectares de milieux naturels en zone blanche ce qui représente 90 % des boisés urbains

Aménagement d'un bassin de rétention au ruisseau Comeau, à Ville Saint-Gabriel

Sur un terrain que la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon a acheté, elle a aménagé un bassin de rétention destiné à diminuer les apports de sédiments et de nutriments au lac Maskinongé

Un règlement pour la protection contre les espèces exotiques envahissantes

Les municipalités de Blue Sea et de Messines en Outaouais (Vallée de la Gatineau) ont adopté et mis en vigueur un règlement rendant obligatoire le lavage de bateaux avant toute mise à l'eau sur les 50 lacs de leur territoire. C'est la première fois au Québec que deux municipalités collaborent pour minimiser les risques de contamination des lacs par les espèces envahissantes

Restauration de la bande riveraine du Camping Watopeka

Les élèves de l'école secondaire du Tournesol ont procédé à la conception d'un plan d'aménagement et à la plantation de 85 arbustes et 25 arbres sur une portion de la bande riveraine de la Rivière Watopeka située sur le terrain du Camping Watopeka à Windsor dans le cadre du programme Opération PAJE (Partenariat Action Jeunesse en Environnement

Restauration et mise en valeur d’habitats naturels au parc écotouristique de la MRC des Laurentides

Le site de l’ancienne pisciculture gouvernementale de Saint-Faustin–Lac-Carré, d’une superficie de 90 hectares, abrite une forêt mixte, une érablière, des cours d’eau et des milieux humides

Le Chemin du poisson jaune

Le programme le Chemin du poisson jaune créé par l'organisme Truite Atout du Canada informe le grand public sur les conséquences que la pollution peut avoir lorsqu'elle pénètre dans les collecteurs pluviaux urbains. Ces polluants peuvent se rendre directement dans les cours d'eau et ainsi porter préjudice aux poissons. Les contaminants peuvent de plus affecter les autres animaux sauvages de même que réduire la qualité de l'eau pour l'usage des citoyens

Réfection du barrage de retenue des eaux situé à l’embouchure du lac Kelly

Le projet avait pour objectif d’effectuer la réfection du barrage de retenue des eaux qui est situé à l’embouchure du lac Kelly dans la municipalité de la Paroisse de Plessisville, dans la région du Centre-du-Québec, afin de préserver l’écosystème aquatique qui se trouve en amont et qui existe depuis plus d’une centaine d’années. Le lac Kelly est situé dans le sous-bassin versant de la rivière Noire et du bassin versant de la rivière Bécancour

Mise en place d'une Brigade verte (troisième édition)

Pour une troisième année, la ville de Mascouche s'est dotée d'une Brigade verte constituée de 3 brigadiers âgés entre 16 et 35 ans. La brigade sera effective du 22 avril 2017 au 3 novembre 2017. Un total de 2085 heures de représentativité seront faites par la brigade verte durant cette période. Les principaux thèmes abordés sont

« Ne traînez pas vos bibittes de lac en lac. » Lutte contre les espèces exotiques envahissantes dans la Vallée-de-la-Gatineau

2017 marque la deuxième année d'une vaste campagne de sensibilisation mise de l'avant par le Regroupement pour la protection de l'eau de la Vallée-de-la-Gatineau afin de lutter contre les espèces exotiques envahissantes. La stratégie se déploie en 3 volets. 1. Une campagne publicitaire d'une valeur de 50 000$ dans les médias régionaux. 2. Des stations de lavage de bateaux offertes gratuitement à différents endroits dans la région; on en prévoit une dizaine au cours de l'été 2017. 3. Des affiches «Ne traînez pas vos bibittes de lac en lac.» en voie d''être installées à un maximum de rampes de mise à l'eau

Comité de la qualité de l'eau

Dans la foulée de la refonte réglementaire et de la révision de son plan d'urbanisme, la Municipalité de Saint-Jean-de-Matha, en collaboration avec son département d'urbanisme et d'environnement, souhaitait créer un comité de protection de la qualité de l'eau avec comme objectif de développer un plan stratégique rattaché à son nouveau plan d'urbanisme

Financement de la mise aux normes des installations septiques

La Municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez a mis sur pied un programme de financement pour aider les citoyens à mettre aux normes leur installation septique datant de 35 ans ou plus. Ainsi, la Municipalité a débuté les inspections d'installations septiques en 2016, par le biais d'une firme externe: les installations datant de plus de 35 ans (donc construites avant 1981) ont été en partie inspectées. Les inspections se poursuivront en 2017, pour terminer les inspections des fosses de 35 ans et plus, mais aussi pour effectuer l'inspection des installations de 25 ans et plus. Donc, les citoyens qui doivent changer leur installation septique parce qu'elle s'avère être déficiente, ou qui souhaitent

Programme de subvention de toilettes à faible débit

Dans un souci environnemental, la municipalité de Saint-Alexis-des-Monts souhaite subventionner une partie des coûts de remplacement des toilettes à débit régulier pour des toilettes à faible débit et/ou haute efficacité afin d'inciter l'économie de l'eau potable. Un montant de 40 % du prix d'achat avant taxes jusqu'à un maximum de 75 $ sera remboursé aux propriétaires pour chaque toilette remplacée. Un maximum de 3 toilettes par propriétaire par année est autorisé. La subvention s'applique aussi dans le cas d'une nouvelle construction. Aussi, les résidents qui ne sont pas desservis par le réseau d'aqueduc sont admissibles à la subvention. Ce programme vise non seulement la diminution de l'utilisation

Bande riveraine élargies en zone agricole

La Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables exige la conservation d'une bande riveraine minimale de végétation de 3 m dans les zones agricoles où la culture du sol à des fins d’exploitation agricole est permise. La MRC de La Vallée-de-l'Or a décidé d'être plus restrictive en exigeant une bande minimale de végétation de dix mètres en zone agricole et de 75 m lorsqu'il s'agit d'un lac ou d'un cours d'eau de villégiature en zone agricole. Lorsqu'une exploitation agricole cultive le sol à l'extérieur de la zone agricole, elle doit conserver une bande minimale de végétation de vingt mètres pour tous les lacs et cours d'eau, excepté ceux dédiés à la villégiature, où

Campagne de distribution de barils d'eau de pluie

La CPESI a géré un programme de distribution de barils d’eau de pluie entre 2012 et 2015 permettant aux citoyens de Sept-Îles (incluant Moisie, Clarke City et Gallix) d’acquérir cet équipement à prix modique, soit 30$ (au lieu de 115$). Un baril récupérateur d’eau de pluie permet de réduire la consommation d’eau potable (+/- 4 800L d’eau /année) sur le territoire et de diminuer la quantité d’eau usée envoyée aux égouts

Portail régional du Bas-Saint-Laurent des algues bleu-vert

Ce portail contient une foule d’informations sur ces bactéries ainsi que des moyens pour limiter leur floraison. Un répertoire des ressources et des actions régionales de lutte aux cyanobactéries y est également disponible

Caractérisation et mise en valeur des bandes riveraines en milieu agricole en Outaouais

Le projet se divise en trois volets, soit la caractérisation, l'aménagement et la mise en valeur des bandes riveraines en milieu agricole. En premier lieu, une caractérisation des bandes riveraines a été effectuée, laquelle consiste à décrire l’état actuel des bandes riveraines, soit la composition de la végétation présente, les caractéristiques physiques du terrain (type de sol, pente, etc.), la présence d’érosion, etc. Une seconde phase visant l’aménagement des bandes riveraines agricoles fut par la suite entamée, par le biais de la plantation d’espèces indigènes adaptées à chaque terrain. L’implantation d’affichettes « Bandes riveraines au travail » a permis de délimiter les superficies aménagées

La tourbière de Saint-Camille : Mise en valeur de ce site exceptionnel

La municipalité de Saint-Camille, située dans la région touristique des Cantons-de-l'Est, est une municipalité vivante et dont la population est concernée par l'environnement et le développement durable. Depuis quelques années déjà, la municipalité, soutenue par la population, fait tout en son pouvoir afin de protéger les sites d'exception se trouvant sur son territoire. C'est ainsi que la tourbière de Saint-Camille a pu jouir, jusqu'à présent, d'un statut de protection en vertu d'accords signés entre les propriétaires des lots comprenant la tourbière, et la municipalité. À la suite d'une consultation des camilloises et camillois, un sentier pédestre récréatif a été créé en 2014, afin de donner

Débranchement des gouttières

Il y a eu une campagne de sensibilisation sur 3 ans sur le débranchement des gouttières qui étaient reliés au drain agricole (drain français

Modernisation de l'usine d'épuration et travaux connexes

Les travaux consistent à remplacer l'usine d'épuration actuelle par une usine d'épuration qui répond aux normes en vigueur par l’intégration d’étangs aérés. De plus, des travaux d'infrastructure de rue sur 1,3 km sont réalisés visant le réaménagement de la canalisation

Plan de conservation des milieux humides et autres milieux naturels

En mai 2016, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville a adopté le Plan de conservation des milieux humides et autres milieux naturels

Plan de gestion des milieux humides

Dans un souci de favoriser un développement responsable, la Ville de Rouyn-Noranda s’est dotée d’un plan de gestion des milieux humides pour les périmètres urbains de son territoire. Ce plan vise à mieux concilier les activités économiques et la protection des milieux humide afin d’assurer un développement écoresponsable du territoire. Le plan de gestion ne vise pas à freiner le développement, mais bien à mieux l’encadrer, afin d’assurer le maintien des services écologiques que rendent les milieux humides

Le contrôle à la source par le débranchement des gouttières

Le quartier Maizerets, dans l’arrondissement de Limoilou à Québec, compte environ 8 000 logements et 15 000 habitants sur une superficie de 3 km2.Le réseau d’égouts est unitaire, il comporte une seule conduite collectant les puisards, les drains de fondation et les eaux usées des bâtiments

Grande tournée des municipalités du territoire

L’OBVAJ a mis sur pied, à l’automne 2015, un projet de grande envergure sur son territoire afin de rencontrer les acteurs et employés municipaux pour permettre de sonder les problématiques environnementales précises concernant la gestion de l’eau auxquelles font face les municipalités et afin de renforcir la gestion intégrée de la ressource sur le territoire. Comme la collaboration et l’implication des municipalités sont indispensables pour l’amélioration de la gestion de l’eau par bassin versant, cette tournée a permis de faire valoir l’importance d’arrimer les pratiques municipales et de développer une application adéquate de la règlementation touchant la quantité et qualité de l’eau, la

Restauration du corridor bleu du ruisseau Massé

Dans le plan directeur de conservation et de protection des milieux naturels de la Ville, des zones prioritaires de conservation et des corridors bleus ont été ciblés. Le site fait partie du corridor bleu du ruisseau Massé

Des racines pour notre lac - Caractérisation et revégétalisation de la bande riveraine du lac Saint-Jean

Ce projet vise à améliorer et recréer une ceinture verte autour du lac Saint-Jean afin de maintenir la santé du plan d'eau et de ses écosystèmes. Cinquante-six pour cent (56%) de cette ceinture verte, également appelée bande riveraine, est de mauvaise qualité au lac Saint-Jean. C'est ce qu'a permis de constater une caractérisation réalisée par l'OBV Lac-Saint-Jean en 2015

Afin de contrer les espèces exotiques envahissantes dans les plans d'eau

Le 9 décembre 2014, l’OBVT a organisé une rencontre avec sa table de concertation et a planifié de former deux comités afin de lutter contrer les espèces exotiques envahissantes (EEE) sur le territoire du bassin versant du Témiscamingue. Le premier comité a être formé fut le groupe d’implantation de stations de lavage de bateaux (piloté par l’OBVT), le second groupe est le comité de lutte régional contre les EEE (piloté par le conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue, CREAT). Le groupe d’implantation avait pour mission de réfléchir à la meilleure localisation pour l’implantation d’un projet pilote, de choisir le type de station et de sensibiliser par l’exemple en inspectant

Application mobile pour documenter des enjeux ou problématiques en lien avec l'eau

L'OBV Duplessis est aux prises avec un immense territoire (plus de 162 000 km2), dont une très grande partie est inaccessible par voie terrestre. L’organisme cherchait donc une façon de pallier les contraintes de distance et d’accessibilité afin de pouvoir recueillir des données sur son territoire

Convergence des données de qualité de l'eau : pour une gestion intégrée des ressources et du territoire

Le projet de Convergence des données de qualité de l'eau a pour objectif principal de favoriser une meilleure prise en compte des données de qualité de l’eau par les acteurs qui sont représentés principalement par les gestionnaires du territoire, les groupes d’intérêt et les acteurs gouvernementaux. Ce projet vise donc à collaborer avec les MRC et les grandes villes afin développer une base de données sur la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière Saint-François

Aménagement du parc régional Obalski: zoom sur les milieux riverains

Le projet visait à sensibiliser, de différentes façons, la population de Chibougamau et ses environs aux saines pratiques d'aménagement en milieu riverain, afin, ultimement, de protéger nos milieux riverains et aquatiques. À cet effet, FaunENord, promoteur du projet, a mis sur pied différentes mesures pour y parvenir

Gestion durable des eaux de pluie

L'essentiel sur l'origine de la gestion durable de eaux de pluie sur le territoire de la Ville de Mont-Tremblant, exemple de contrôle à la source privé, publique et linéaire

Gestion des eaux de surface en terres publiques intramunicipales

La MRC des Laurentides a comme objectif lors de ses aménagements forestiers d'avoir un minimum d'impact dans le territoire visé par ces aménagements. Un de ses critères de réussite est la qualité des cours eau après traitement. Pour ce faire, une attention particulière est apportée à tout ce qui touche la gestion des eaux de surface pendant et après les aménagements

Installation de seuils dans un fossé pentu

Le lac Saint-Charles est le principal réservoir d'eau potable de la Ville de Québec. Certains des petits affluents qui l'alimentent présentent des problèmes de qualité de l'eau, notamment à cause du ruissellement des eaux pluviales. Par exemple, un fossé pentu présentait des problèmes d'érosion. L'APEL a donc initié un projet en collaboration avec le service de l'environnement de la Ville de Québec afin d'améliorer la gestion du ruissellement dans ce secteur. Une firme externe a effectué une étude hydraulique afin de valider l'implantation de seuils. Les travaux ont été réalisés par l'APEL en collaboration avec le Service des travaux publics de la Ville de Québec

Gestion de l'eau pour les développements domiciliaires

La gestion des eaux pluviales est au cœur des projets de développement domiciliaire. Les nouvelles rues et l'imperméabilisation des sols tendent à réduire la quantité d'eau qui s'infiltre dans le sol tout en augmentant celle qui circule dans les réseaux d'égouts pluviaux au point où ces derniers ne suffisent plus

Subvention pour réduire la pollution diffuse d'origine agricole

Le montant accordé vise à rembourser 30% des coûts qui ne sont pas couverts par le programme Prime-Vert du MAPAQ pour la mise en place d'ouvrages visant

Programme de Soutien technique des lacs de Bleu Laurentides 2006-2016

Depuis 2006, le Soutien technique des lacs de Bleu Laurentides est un programme clé en main offert aux municipalités de la région des Laurentides pour la protection de la santé des lacs

Projet de restauration de bandes riveraines dans le bassin versant de la rivière Ouiatchouan

Pour une deuxième année consécutive, le Comité de gestion du bassin versant de la rivière Ouitachouan (CGRO) a réalisé en 2015 un projet de sensibilisation et de restauration des bandes riveraines pour les municipalités de Chambord, de Saint-François-de-Sales et de Lac-Bouchette. Ce projet fut réalisé en collaboration avec l’Organisme de bassin versant du Lac-Saint-Jean. Une agente de sensibilisation a sillonné le territoire de ces trois municipalités pendant la période estivale. Son mandat était de sensibiliser les riverains à l'importance de la bande riveraine et d'inciter les citoyens à prendre part au volet «reboisement» du projet. Ce dernier consistait à réaliser un plan sommaire d’aménagement

Caractérisation des tributaires d’un bassin versant de lac : Lac Hotte à Saint-André-Avellin

En 2015, l’Association des propriétaires du lac Hotte (ADPLH), soucieuse de préserver l'environnement naturel du lac, a mandaté l’équipe de l’OBV RPNS afin d’identifier les sources d’apport en nutriments et sédiments provenant du bassin versant. L'étude avait donc comme objectif de cibler les tributaires pouvant représenter des sources de phosphore supplémentaires, de matières en suspension et de coliformes fécaux. Afin d’évaluer l’importance des apports en nutriments et sédiments dans les tributaires, l’OBV RPNS a procédé à la caractérisation des quatre principaux tributaires du lac Hotte. En complément, une analyse de la qualité de l’eau de chaque tributaire a été effectuée au cours de l’été

Vérification du bon fonctionnement des installations septiques

Au printemps 2014, la municipalité de Lac-Bouchette à adopté un règlement visant à s'assurer du bon fonctionnement des installations septiques sur son territoire

Végétalisons le Lac

Le projet de sensibilisation à l’importance de la bande riveraine a débuté avec un concours à l'école Notre-Dames-de-Lourdes afin que les élèves trouvent le nom du projet de végétalisation. De plus, il y a eu un atelier de sensibilisation dans les classes de 4e à 6e année avec un spécialiste d'une durée de 15 minutes. Ensuite, ceux-ci ont été invité à poser une action concrète pour améliorer la bande riveraine du Lac des Coudes en venant à une journée de plantation avec leur parent. La journée a débuté avec une sensibilisation sur l’importance des bandes riveraines. Par la suite, les jeunes ont planté un arbre identifié. Pour assurer la pérennité du projet, un panneau explicatif sur l'importance

MONSOL.ca : Un site Web pour la santé des sols et de l'eau!

Certaines pratiques agricoles, lorsque réalisées dans de bonnes conditions, proposent des avantages agroéconomiques pour les entreprises et peuvent de surcroît réduire la quantité de phosphore et d’azote qui atteint les cours d’eau. Dans le cadre du projet de Vitrine sur les pratiques de conservation des sols et de l’eau, Abrinord a réalisé le site Web www.monsol.ca, en collaboration avec le MAPAQ-Laurentides. Ce site Web présente des producteurs agricoles proactifs qui ont un objectif commun : prendre soin de leur sol ! Ils partagent leurs expériences et leurs conseils sur les avantages et les limites de leurs pratiques culturales. Au fil du temps, d’autres producteurs s’ajouteront à ce projet

Protection de l’habitat du cisco de printemps au lac des Écorces

Le cisco de printemps est un poisson unique au lac des Écorces à l’échelle du Canada mais qui, depuis 2013, est inscrit comme espèce en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril

Inspection visuelle des installations septiques

Le projet d'inspection visuelle des installations septiques a été mis en place en 2014 sur le territoire de la municipalité de Saint-André-Avellin (MRC de Papineau). Pour sa deuxième année d'implantation, tout en poursuivant sa démarche à St-André-Avellin, un nouveau partenariat se développe avec la municipalité de Grenville-sur-la-Rouge (MRC d’Argenteuil). Entre les mois de juin et d’octobre, c’est la moitié des installations sanitaires qui y sont inspectées. En 2016, ce sont 4 municipalités qui ont participés au projet, dont 3 nouvelles

Inspection des installations sanitaires des résidences riveraines des lacs William et Joseph

Suite à des épisodes de prolifération de cyanobactéries (algues bleu-vert) dans les lacs William et Joseph, les trois municipalités riveraines que sont Inverness, Saint-Pierre-Baptiste et Saint-Ferdinand, la MRC de l'Érable, ainsi que l'organisme de bassin versant GROBEC ont unis leurs efforts afin de sauvegarder la qualité de ces plans d'eau. Au cours des années 2010 et 2011, le GROBEC a donc été mandaté pour effectuer une vérification de l'état des installations sanitaires des résidences riveraines et sensibiliser les propriétaires à effectuer un entretien adéquat

Encadrer la gestion des eaux de ruissellement, le contrôle de l'érosion et la conservation des sols

C’est en août 2012 que le conseil des maires de la MRC Brome-Missisquoi a entrepris le chantier d’élaborer un cadre réglementaire visant à mieux contrôler le volume, la vélocité et la qualité de l’eau lors des périodes de pluies, plus particulièrement lors des pluies torrentielles

Gestion des eaux de ruissellement et entretien des fossés routiers dans le bassin versant du lac Selby

Depuis les 10 dernières années le lac Selby est affecté par les cyanobactéries. La ville de Dunham a un règlement obligeant les riverains à végétaliser leur bande riveraine sur 3 mètres; actuellement le taux de conformité est de plus de 90 %. Malgré ces efforts, le lac se dégrade chaque année

Aménagement d'un jardin pluvial de démonstration à Ville Saint-Gabriel

En 2012, un projet intitulé : " les eaux de ruissellement: étude typologique et solutions de gestion" a été initié autour du lac matambin, du lac Mandeville et à Ville Saint-Gabriel (Lac Maskinongé

Aménagement de seuils dans un fossé de route près du lac Long

En 2013, la municipalité de Mandeville a aménagé plusieurs seuils dans un fossé le long d'une longue rue en pente afin de réduire l'ensablement dans le lac Long. ces aménagements ont été réalisés en collaboration avec l'Association des propriétaires du bassin versant du lac Long et l'organisme de bassin versant AGIR Maskinongé

Parc riverain de la Sainte-Anne

Ce parc riverain est un lieu unique, riche en nature et en histoires. Un sentier, des terrasses d'observation et des quais permettent à tous d'en découvrir l'étonnante biodiversité et de profiter de l'ambiance paisible qu'offre ce site exceptionnel se trouvant à quelques minutes à pied du centre-ville de Saint-Raymond

Plan concerté contre les algues bleu-vert - Saint-Félix-d'Otis

En 2008, la Municipalité de Saint-Felix-d'Otis a entrepris des actions environnementales visant la protection de ses lacs pour s'attaquer a la problématique des cyanobactéries (algues bleu-vert), car elle a été touchée a plusieurs reprises par cette problématique. Ces actions consistaient a un programme de végétalisation des bandes riveraines qui s’est déroulées pendant quatre années, de 2008 a 2011. EUREKO! en était le maitre d'oeuvre